Pharmacie de Cortot

“Naturellement votre”

Migraine et maux de tête

mal de tête Zoom sur « mal de tête » (touche ESC pour fermer)

Le mal de tête est un problème qui touche plus de 80% de la population de façon plus au moins régulière qu'il soit lié ou non à d'autres symptômes ou associé à des causes externes (abus d'alcool par exemple).

Il faut savoir distinguer quel est votre type de mal de tête, car il peut sagir de migraine, de céphalée de tension ou d'une céphalée d'origine médicamenteuse. Les traitements peuvent changer selon le type.

La migraine

Elle est caractérisée par une crise avec douleurs pulsatiles d'intensité modérée à très intense, souvent accompagnée de sensibilité à la lumière (photophobie), de nausées et de vomissements.
Elle est localisée que d'un côté de la tête et dure de quelques heures à plusieurs jours.
 
Plusieurs phases composent une crise de migraine:
  1. le prodrome, aucune douleur ressentie mais elle annonce la migraine par de la fatigue, sautes d'humeur, grand appétit pour certains aliments etc...
  2. la phase d'aura, est de courte durée et l'on souffre de troubles visuels, vertiges, difficultés à s'exprimer, fourmillements.
  3. la phase des maux de tête, comme son nom l'indique c'est le moment où les douleurs sont ressenties et dont l'intensité peut varier, de modérée à intense. Des nausées et vomissements, sensibilité au bruit et à lumière y sont associés.
  4. la phase de résolution / amélioration, diminution des maux de tête, le patient se sent mieux.
  5. la phase de récupération, disparition complète des symptômes avec sensation d'épuisement qui peut duer encore 48 heures.
Certains facteurs peuvent déclencher une migraine : stress, rythme du sommeil modifié, tristesse, joie, menstruation, ménopause, sauter un repas, certains aliments, lumière, bruit, odeurs, changement de temps.
 

La céphalée de tension

Elle est très fréquente et survient suite à une tension musculaire.

La céphalée d'origine médicamenteuse

Elle est due à la prise régulière de médicaments analgésiques.

La fréquence et l'intensité des maux de tête augmente malgré la consommation plus élévée de médicaments anti-douleurs. 

Traitements

En cas de migraine:

Si il s'agit d'une crise légère, la prise de médicaments anti-douleurs et éventuellement anti-vomitif sera conseillée.

Lors de symptômes importants et fréquence des crises rapprochée, une consultation chez votre médecin sera nécessaire. 

La famille des anti-migraineux regroupe les dérivés de l'ergot de seigle et les triptans. Pour le ce dernier, il est important que le médecin établisse un examen médical approfondi avant de faire une presciption.

En cas de céphalée de tension:

Le but premier est de réussir à vous détendre pour diminuer ces tensions, avec des produits à base de plantes par exemple.

Dans un deuxième temps le prise de médicaments anti-douleurs peut être ajoutée si nécessaire.

En cas de céphalée médicamenteuse:

Le seul traitement à entreprendre est l'arrêt de la prise du médicament par un sevrage progressif qui ne doit être fait que si le patient est vraiment motivé et avec un suivi médical.

Quelques conseils

Pour les personnes souffrant de migraines il est conseillé d'éviter les facteurs déclenchants cités ci-dessus. Si possible, isolez-vous dans une pièce sombre et sans bruit lors de crise.

Dans tous les cas des compresses froides sur le front appaisent les douleurs ainsi que l'application d'huile essentielle de menthe ou du mentol sur les tempes, car leur fraîcheur procure un soulagement.

 

 

Sources: Guide Mepha

Il n'y a aucun article dans votre panier.

Mon panier

Qté: 0
Total: CHF 0

Produit ajouté à votre panier !

Afficher le panier »